Questions à Camille RABOUAN, élève de 1ère BAC PRO Services aux Personnes et aux Territoires

22/02/2018

Pour faire face à la demande croissante dans le Domaine des Services aux Personnes, Camille RABOUAN, élève de 1ère BAC PRO Services aux Personnes et aux Territoires à la MFR La Riffaudière de Doué la Fontaine témoigne de son parcours scolaire et de son vécu à la MFR au travers des stages et de la vie résidentielle. Elle explique pourquoi la pédagogie de l'alternance est un atout pour son objectif professionnel.

Quel est ton parcours scolaire ?

J'ai fait un CAP ATMFC (Assistante Technique en Milieu Familial et Collectif) sur deux ans que j'ai obtenu en Juin 2017. Je souhaitais travailler avec les bébés et au fur et à mesure j'ai appris le travail sur l'hygiène des locaux et la restauration collective.

Ayant gardé l'envie de travailler auprès des enfants et pour élargir mon champ professionnel et avoir un diplôme supplémentaire j'ai choisi de m'orienter en BAC PRO SAPAT (Services aux Personnes et aux Territoires) à la Maison Familiale Rurale de Doué la Fontaine.

Que t'apportent les stages ?

Lors de mon stage à la Maison de Retraite de Vernantes, j'ai découvert une autre approche des Personnes Agées en faisant des soins. De plus, en les faisant manger on prend le temps d'échanger avec eux. Cela m'a permis d'envisager de travailler auprès d'eux et c'est avec plaisir que je vais en stage.

De par mes stages, j'ai acquis des compétences. A mon arrivée à la MFR, j'avais peu de connaissances professionnelles, aujourd'hui je fais beaucoup de choses et je pourrai sans doute travailler cet été à la Maison de Retraite.

En plus de ce stage, je vais effectuer trois semaines au Center Parcs du Bois aux Daims pour me sensibiliser au secteur touristique.

Qu'apprécies-tu à la MFR ?

La vie en collectivité qui est un plus pour la suite.

On crée plus d'affinité avec l'équipe pédagogique. Les monitrices nous font les cours mais on peut aussi rire et échanger avec elles. J'ai également découvert la vie à l'internat malgré une petite appréhension. Cela se passe bien. Les veillées créent du lien, c'est un moment de convivialité essentiel.

Et pour finir, comment envisages-tu la suite ?

Après mon BAC PRO, je souhaiterai travailler un an puis passer le Concours d'Auxiliaire de Puériculture.

CAMILLE RABOUAN